La fin des chaudières fioul en 2022 ?

Assiste-t-on à la fin des chaudières fioul ?

La rumeur est sûrement parvenue à vos oreilles : les chaudières à fioul seront bientôt interdites. La loi permettant l’usage d’un système de chauffage d’intérieur par chaudière à fioul va bientôt subir une modification sur tout le territoire national . Et cela n’est pas sans raison : le chauffage fioul est non seulement le mode de chauffage le plus polluant, mais également l’une des énergies les plus coûteuse, inflation exacerbée par la guerre en Ukraine débutée en février 2022. Découvrez dans cet article les motifs justifiant la fin des chaudières à fioul, et quelles sont les alternatives possibles aux chaudières à fioul.

Ce guide vous est proposé par ecoreadyhouse, le spécialiste de la maison passive.

La chaudière fioul est le système de chauffage le plus polluant

Le fioul est un combustible dérivé du pétrole, utilisé la plupart du temps dans le chauffage des maisons. C’est sa combustion, qui permet le chauffage d’intérieur avec une chaudière à fioul, ainsi que le chauffage de l’eau. Le fioul est un combustible très utilisé en France, pour alimenter les chaudières à fioul. Cependant, son aspect polluant en fait un grand émetteur de gaz à effet de serre. Ce qui nuit aux objectifs étatiques pour ce qui est de la réduction de l’émission de gaz à effet de serre.

Le bilan de 2017 à révélé des résultats très inquiétants en ce qui concerne les émissions de gaz à effet de serre en France. Les chiffres s’élèvent à 452 millions de tonnes de CO2 émis, seulement dans la France métropolitaine.

Le prix du fioul domestique a atteint des prix historiquement élevés

Au 1ere semestre 2022, les prix du fioul ont atteint un niveau historique. Au 1er mai 2022, le prix du fioul a atteint une moyenne de 1576 € les 1000 litres, contre 825 € les 1000 litres un an plus tôt. Soit une augmentation de 50 % en 1 an ! La guerre en Ukraine a malheureusement contribué à cet emballement des prix, et la situation ne semble pas à court terme s’améliorer. Pour les particuliers, se chauffer au fioul devient donc excessivement cher. Pour une maison de 100 m², avec une consommation annuelle d’une chaudière fioul d’environ 3000 litres, cela représente un budget de chauffage moyen de plus de 4500 euros.

Une application imminente pour la loi contre les chaudières à fioul

La loi contre les chaudières à fioul a déjà été votée, et son application est pour bientôt. À partir de juillet 2022, les chaudières à fioul seront interdites à l’installation dans les maisons, les logements, les entreprises, et toute autre structure ayant besoin d’appareils de chauffage.

Les chaudières à fioul – une fin pour les uns, une continuation pour les autres

Le grand taux d’émission de gaz à effet de serre constaté en France a fait prendre des résolutions. Les problèmes majeurs ont été repérés (dont le fioul et son aspect polluant), et les mesures seront bientôt appliquées à la France entière.

La fin des chaudières à fioul ne concerne que l’installation d’une nouvelle chaudière. Si vous possédez une chaudière fioul, vous pouvez continuer de l’utiliser, tant que celle-ci fonctionne.

À partir de juillet 2022, les chaudières à fioul seront interdites à l’installation dans les maisons, les logements, les entreprises, et toute autre structure ayant besoin d’appareils de chauffage.

Qu’adviendra-t-il si vous vous chauffiez au fioul ?

Vos habitudes n’auront aucun besoin d’être changées. Si vous aviez l’habitude d’une chaudière à fioul pour vous chauffer, tant mieux ! Les réparations sont possibles en cas de dommage, mais pas les remplacements. Si votre chaudière est endommagée au point d’être irréparable, il va falloir la changer et passer à un autre système de chauffage.

Plusieurs autres systèmes de chauffage vous sont proposés, comme le chauffage par l’électricité, le chauffage par gaz, ou encore le chauffage par combustion avec des combustibles comme les granulés de bois.

Et que faire de sa cuve à fioul ?

Pour alimenter la chaudière, il faut forcément stocker le fioul quelque part. C’est pourquoi une chaudière à fioul est toujours équipée d’une cuve à fioul, enterrée ou hors sol, d’une capacité moyenne de 2000 à 3000 litres. Si vous remplacez votre chaudière fioul, vous devrez nécessairement déposer et dépolluer la cuve à fioul. Pour les ménages les plus modestes, cette opération est heureusement subventionnée en partie par l’état.

Quelles chaudières pour remplacer la chaudière à fioul ?

Plus de 3 millions de logements français utilisent le système de chauffage par chaudière à fioul. Autant dire que cette restriction touchera un grand nombre de logements, qui devront se tourner vers d’autres moyens de chauffage. Sans compter ceux qui prévoyaient installer des chaudières à fioul après cette période, et qui se verront dans l’obligation d’opter pour un autre système de chauffage.

Par quoi remplacer une chaudière au fioul ? Deux modes de chauffage se distinguent particulièrement.

Les chaudières ou poêles à granulés

Les chaudières à granulés sont les chaudières idéales pour les entreprises qui cherchent un moyen de chauffage à la hauteur de leurs espaces de travail. Pour les surfaces de plus de 150 m2 par exemple, il est très rentable de se chauffer avec une chaudière à granulés. Pour les particuliers, les chaudières à granulés restent également un des chauffages les plus économiques. En outre, le remplacement d’une chaudière à granulés par une chaudière fioul est une des opérations les plus subventionnée par l’état (car c’est une des opérations qui génère le plus d »économie d’énergie) : comptez jusqu’à 11.000 euros d’aides cumulées, selon conditions de revenus. MaPrimeRénov’ et la prime CEE étant les deux principales aides à disposition. Découvrez à ce titre l’ensemble des aides au remplacement d’une chaudière fioul.

Les chaudières électriques et chauffages basses-consommation

Les chaudières électriques n’ont besoin que d’électricité pour fonctionner. Elles n’utilisent pas de combustibles comme peut être le cas des chaudières à granulés ou les chaudières à fioul, qui, tous les deux, combinent électricité et combustibles pour leur fonctionnement.

Cela vous permet donc de concentrer vos dépenses sur une seule source d’énergie : l’électricité. Certes, la consommation en électricité des chaudières électriques n’est pas aussi basse que celle des chaudières à granulés (ou utilisant autres combustibles), mais la différence n’est pas non plus criarde pour vous ruiner. Surtout, lorsque toutes les conditions sont mises en place pour un chauffage optimal, vous remarquerez à peine l’augmentation des factures d’électricité si vous étiez un habitué des chaudières à combustible.

En guise de mot de fin, l’interdiction des chaudières à fioul le concerne que leur installation. Si vous vous chauffiez au fioul, vous n’avez pas besoin de changer de système de chauffage. Par contre, dans le cas où vous vous verriez dans l’obligation de passer à un autre type de chauffage, les chaudières électriques et les chaudières à granulés vous proposent leurs multiples avantages.