Maison à énergie positive définition

Dans un contexte de plus en plus favorable à une pertinente transition écologique en France avec la vulgarisation des installations solaires, la maison à énergie positive tente de se faire une place dans le monde de l’écologie, tout comme la maison passive. Ses enjeux sont à la fois économiques, politiques, sociaux et écologiques. Qu’est-ce donc qu’une maison à énergie positive ? Vous allez le découvrir ci-dessous.

Maison énergie positive

Le concept de la maison à énergie positive

Le concept de maison à énergie positive est très simple à comprendre : il suffit d’imaginer et construire une maison à énergie positive. Le principe d’une telle maison, c’est qu’elle produit plus qu’elle ne consomme. Elle est donc complètement indépendante. De ce fait, des équipements spéciaux sont ajoutés au bâtiment et leurs productions suffisent complètement à l’infrastructure sans aucun besoin en alimentation externe. Cette idée vient d’un triste constat, car en France, le logement résidentiel tertiaire représente environ 46% de la consommation énergétique. Il était donc urgent de trouver une solution pratique, efficace et durable.

Maison à énergie positive : fonctionnement

Pour rendre une maison autonome, il faut qu’elle produise elle-même l’énergie dont elle a besoin pour fonctionner. Cette énergie devra couvrir tous ses besoins du quotidien. Alors, quel système de chauffage implémenter dans une maison à énergie positive ? Il y a donc quelques prérequis pour s’assurer de son bon fonctionnement.

  • Choisir le meilleur isolant thermique pour vos travaux d’isolation afin de minimiser les pertes de chaleur
  • La maison doit être stratégiquement placée (pour les installations photovoltaïques principalement)
  • La consommation d’eau chaude sanitaire, la ventilation et le chauffage doivent être minimes et très efficaces, afin que la création énergétique de la maison soit suffisante
  • Un chauffe-eau alimenté par de l’énergie propre pour chauffer l’eau sanitaire
  • À l’extérieur du bâtiment, l’éclairage doit provenir d’une source naturelle
  • Un système de récolte de l’eau de pluie est un plus

La maison à énergie positive est donc un parfait juste milieu entre un lieu de résidence agréable à vivre et une maison productive. Les performances énergétiques de cette maison reposent sur le système de pompe à chaleur, l’énergie thermodynamique et une basse consommation des équipements de la maison.

Les avantages d’une maison à énergie positive

La maison à énergie positive est pensée pour lutter contre le réchauffement climatique, il présente également d’autres avantages :

  • Elle réduit les dépenses énergétiques en produisant elle sa propre énergie.
  • Elle réduit l’impact environnemental.
  • Elle rend indépendant du réseau d’eau, d’électricité et ainsi de la fluctuation de leurs prix.
  • Elle est bénéfique, car si la maison produit trop, ce surplus peut être revendu à des fournisseurs.
  • Il est facile de revendre une maison à énergie positive. Les acheteurs sont nombreux et ne sont pas du tout effrayés par les prix plus élevés qu’une maison standard, car les avantages sont bien trop pertinents.

Les inconvénients de la maison positive

Les inconvénients d’une maison à énergie positive sont moins nombreux que les avantages, mais il est tout de même important de les connaitre :

  • Il existe encore peu de constructeurs ayant les capacités de réaliser tous les travaux. Il faut beaucoup de compétences pour construire ce type de bâtiment.
  • Pour son efficacité, il faudra beaucoup de temps en entretien. Le propriétaire devra être constamment en train de vérifier ses installations.
  • Les matériaux utilisés dans une maison à énergie positive doivent être de la meilleure qualité possible afin d’assurer la fiabilité pour une production énergétique en continu.
  • Il est assez difficile de transformer sa maison en une maison autonome : c’est un investissement de matériel et de temps assez conséquent.

Comment transformer son habitat en maison à énergie positive

Il est assez compliqué d’atteindre le parfait juste milieu entre création et consommation lorsque cela concerne une maison anciennement construite. Mais, un matériel et des travaux efficaces peuvent permettre d’y remédier. Voici quelques étapes qui peuvent aider à transformer une maison normale en maison autonome :

  • Mener des travaux d’isolation sur l’enveloppe du logement
  • Changer les matériaux anciens (portes, fenêtres, etc.)
  • Changer les équipements pour du neuf, plus efficace et sain
  • Il faut penser renouvelable : pour le chauffage ou le chauffe-eau, investir dans des équipements écologiques et respectueux de l’environnement
  • Produire soit même son propre courant avec par exemple l’installation des panneaux solaires
  • Profiter des aides financières à cet effet pour effectuer les travaux

Il n’est donc pas impossible de viser l’autonomie d’une maison sur la base d’un ancien domicile. Néanmoins, construire une maison à énergie positive reste l’investissement le plus efficace pour atteindre non seulement une complète autonomie, mais pour des économies considérables sur le long terme.

En conclusion

La maison à énergie positive est absolument incontournable en ce qui concerne l’autonomie complète d’une maison. Avec le mouvement écologique, il est indéniable que ce nouveau type de maison se popularise de plus en plus dans le monde. Selon le désir et les capacités des uns et des autres, l’adopter reste complètement subjectif. Mais pour plus de responsabilités envers notre environnement, il est pertinent de commencer à envisager la construction de ce type de maison.

Poursuivez votre lecture :

Les chaudières à fioul