Maison autosuffisante

Comment construire une maison autosuffisante ?

Pendant longtemps, le fait de se procurer une maison autosuffisante a été seulement un rêve. Aujourd’hui, ce rêve peut être une réalité grâce au développement des énergies renouvelables. Mais la question est de savoir comment construire une maison autosuffisante. Dans cet article, vous saurez ce qu’est une maison autosuffisante, les avantages qu’elle présente et les étapes à suivre pour une telle construction passive.

Une maison autosuffisante : ce qu’il faut savoir

Comme son nom l’indique, une maison autosuffisante est un type de maison capable de fournir à ses habitants tout le nécessaire. Aussi appelée maison autonome, la maison autosuffisante est un logis indépendant qui est capable de procurer à ceux qu’il abrite les ressources nécessaires sans aucun recours aux agences de distribution d’eau, d’électricité et bien d’autres énergies. Toute maison dite autonome ou autosuffisante est caractérisée par 4 éléments :

  • autosuffisante en électricité : l’autonomie en électricité va permettre de mettre en marche tous les appareils électriques de la maison et d’y procurer un maximum d’éclairage ;
  • autosuffisante en eau : l’autonomie en eau et surtout en eau potable apportera que les habitants puissent boire, se laver et se serviront de l’eau à des fins domestiques ;
  • chauffage de la maison autosuffisante : l’apport de chaleur permettra de chauffer convenablement durant la période d’hiver et la production d’eau chaude.
  • isolation de la maison autosuffisante : l’isolation du logement se doit être excellent pour avoir des déperditions thermiques minimales et assurer assurer un confort thermique dans toutes les pièces.

Avec ces trois éléments, toute personne qui possède une maison autosuffisante a atteint une certaine indépendance énergétique. Mais pour y arriver, l’utilisation des énergies renouvelables, comme l’énergie solaire (pour la maison serre autosuffisante par exemple), éolienne, hydraulique, etc. s’avère indispensable. Toutefois, si le coût d’installation semble au-dessus de vos moyens, vous avez la possibilité de vous raccorder de façon partielle.

Quels sont les avantages d’une maison autosuffisante ?

La construction d’une maison ordinaire ou traditionnelle est différente de celle d’une maison autosuffisante ou autonome. Une maison autosuffisante, bien qu’elle revienne à cout un peu élevé, présente quand même de très grands avantages. Le principal avantage pour une telle maison est sa capacité à faire des économies dans le temps. Avec une telle maison, vous êtes sûre d’avoir un habitat sain et écologique où vous disposerez d’un bien-être total. Un autre avantage à ce niveau est le fait que vous serez totalement indépendant des réseaux de viabilité publique. Cela signifie que vous n’aurez aucune facture (eau, électricité ou gaz) à payer à chaque fin de mois et aucune panne générale ne pourrait vous perturber. Les propriétaires de maisons autosuffisantes bénéficient ainsi de ressources naturelles gratuites.

Maison autosuffisante : 4 étapes à suivre

Se décider aujourd’hui à construire une maison autosuffisante voudra dire que vous avez pris un bon nombre de dispositions à l’avance. Il s’agit d’un projet coûteux qui demande un important investissement financier. De l’élaboration du projet jusqu’à la mise sur pied de votre maison autosuffisante, il est urgent de suivre un certain nombre d’étapes, dont voici les plus importantes.

1 – Planifier son projet de construction

Avec l’assistance d’un expert ou professionnel en construction de maisons autosuffisantes, vous entrerez en possession de toutes les informations nécessaires sur une telle réalisation. Une fois ces informations analysées en profondeur, vous devez faire le point sur les dépenses que vous aurez à effectuer afin de faire une comparaison avec le budget dont vous disposez.

2 – Choisir les matériaux de construction

Pour la construction de toute maison autosuffisante, le premier matériau qui est généralement privilégié est le bois. Ce dernier est un matériau isolant, très résistant et recyclable. Outre le bois, vous avez la possibilité de choisir la brique monomur qui est faite en terre cuite épaisse, isolante et très résistante.

3 – Penser le type de système d’énergie

Comme énoncé un peu plus haut, vous avez le choix entre plusieurs énergies pour la construction de votre maison autosuffisante. Il s’agit notamment de l’énergie solaire, l’énergie éolienne et l’énergie hydraulique. C’est en fonction de votre budget et du plan de construction que vous choisirez en conséquence un système d’énergie. Mais très souvent, l’énergie solaire est la plus utilisée. Cependant, selon la zone d’installation de votre maison, vous pouvez choisir les autres types d’énergies.

4 – Mettre en place le budget et l’échéancier

Après ces différentes étapes, il vous revient maintenant de monter un budget. Cette étape tiendra compte de toutes les dépenses à effectuer. Évitez de prévoir un budget trop juste. Il faut un léger dépassement pour couvrir les imprévus.

Tout ceci fait, vous devez passer à l’achat des matériaux. Veillez à ce que ces derniers soient de qualité afin d’éviter des dépenses supplémentaires à la longue. Un professionnel de construction des maisons autosuffisantes peut dès maintenant mettre en exécution votre projet de construction tout en suivant avec exactitude le plan que vous lui aurez présenté.

Nos autres guides de la maison passive et des économies d’énergie :